Activités

Chat

Les bienfaits de jouer avec son chat

Le jeu occupe une place importante dans la vie de votre chat. Plus votre compagnon sera occupé physiquement et mentalement, moins il y aura de chances qu’il ait de l’énergie pour faire des mauvais coups.

Chez le chaton, le jeu sert à développer certaines fonctions motrices, à acquérir des aptitudes sociales et physiques, à gérer ses émotions et plus encore. À l’âge adulte du chat, si on ne joue pas suffisamment avec lui, l’énergie non dépensée pourrait être investie ailleurs. Comme le chat est très créatif pour s’inventer ses propres activités, il pourrait s’amuser à dérouler le papier hygiénique, à manger les plantes (familiarisez-vous avec les plantes toxiques) ou à gruger des fils. Ce sont là des exemples de comportements démontrant qu’un chat a trouvé une activité plaisante pour occuper son temps.

Chaton qui joue avec une balle
Jeux libres
Le premier type de jouet à laisser en permanence à disposition du chat est le jouet libre. Ces jouets de petite taille sont disposés ici et là dans l’environnement où évolue le chat. Ils sont généralement peu dispendieux et procurent un divertissement au chat. Ils doivent être assez légers pour qu’un simple coup de patte provoque un mouvement qui attirera le regard de l’animal. Ils ne doivent donc pas demander trop d’efforts.

Enfin, dans le but de maintenir l’intérêt du chat, il est recommandé d’avoir deux ensembles de jouets et de faire une rotation toutes les semaines. Ainsi, le chat aura de nouveaux éléments à découvrir dans son environnement sur une base hebdomadaire. Ces jouets lui procureront un passe-temps agréable pour lequel il se réservera de l’énergie.
 

Jouer avec son chat avec un agace-chat
Jeux dirigés
Les jeux dirigés sont essentiels. En plus d’être un bon moyen d’entretenir une bonne relation avec votre chat, ils permettent de passer du temps de qualité avec lui. Si vous avez plusieurs chats, prévoyez aussi du temps pour les jeux dirigés de groupe à moins qu’un de vos félins ne veuille constamment s’approprier le jouet que vous avez sorti. Si tel est le cas, mieux vaut faire jouer séparément vos chats ou leur permettre de dépenser leur énergie avant d’introduire le jeu de groupe.
Les jeux dirigés peuvent prendre plusieurs formes, mais le plus efficace pour faire dépenser de l’énergie physique à votre compagnon félin est d’utiliser un bâton « bébitte » ou de style canne à pêche. Ainsi, votre main se trouvera éloignée de la cible, vous préservant ainsi les risques de blessures. Cela évitera aussi que votre chat associe la peau à un jeu et reproduise ensuite des comportements de capture sur la peau.


Technique de jeu dirigé avec bâton

L’objectif est de reproduire les mouvements d’une proie avec le bâton. En ce sens, oiseaux, serpents et insectes sont des modèles que vous pouvez avoir en tête.

  1. Au début de la séance de jeu, créez de l’anticipation chez le chat en faisant des mouvements aléatoires et furtifs. D’abord loin du chat et de plus en plus proche en se posant sur des surfaces telles que mur, plafond, chaise, et ce, toujours en gardant en tête la proie que vous tentez d’imiter.
  2. Au fil de la séance, il est important de laisser le chat attraper le jouet environ une fois sur trois. Attention! La fréquence de préhension du jouet doit également être aléatoire, car votre chat pourrait rapidement se lasser de toujours attraper sa proie à la troisième tentative.
  3. Aussi, afin d’ajouter du réalisme à l’activité, souvenez-vous qu’une proie qui se fait attraper devrait demeurer inerte un certain temps avant de s’enfuir au moment opportun. Le jouet sur bâton pourra alors se sortir des griffes du chat et repartir de plus belle avec des mouvements aléatoires.
  4. Afin que votre chat fournisse un effort physique soutenu, commencez la séance avec une « proie » plus en forme qui se déplacera rapidement et sur de longues distances et terminez graduellement en diminuant l’intensité, telle une proie fatiguée. Une fois le jeu terminé, rangez le bâton hors d’atteinte du chat, cette habitude maintiendra son intérêt.


Votre chat est-il intéressé?

Bon nombre de gens observent que leur chat ne s’intéresse pas aux jouets libres et aux séances de jeu. Souvent, il s’agit de trouver ce qui plaît au chat afin de le stimuler. Il faut aussi savoir que certains chats vont préférer certains types de proies (serpent, oiseau, souris) qui ont des mouvements différents. C’est alors à vous de présenter une variété de jouets à votre chat afin de lui offrir des choix.

Un chat étant peu habile pour attraper le jouet que vous lui présentez d’un mouvement trop rapide ou prévisible pourrait s’en désintéresser. Il en est de même pour un jouet trop bruyant ou de grande dimension n’ayant pas été présenté d’abord au chat. Il pourrait en avoir peur plutôt que de tenter de le chasser. Il est donc important de le laisser sentir tout nouveau jouet pendant qu’il est immobile afin qu’il s’y familiarise. Ensuite vous pourrez songer à ajouter du mouvement. De plus, il faudra souvent diminuer le niveau de difficulté pour un chat peu intéressé, afin qu’il puisse s’améliorer à attraper le jouet plutôt que de subir des échecs à répétition.

Chat qui refuse de jouer
On peut aussi exploiter les moments où le chat est plus actif comme avant les repas et proposer des séances de jeu selon une routine. Ainsi, vous ne prendrez pas par surprise un chat endormi qui manque d’intérêt à se lever pour courir, mais bien un chat prêt pour sa période de jeu.

Chat qui joue avec son jouet

Votre chat n’est pas un athlète olympique
Comme les séances de jeu dirigé avec bâton demandent un effort physique soutenu de la part de l’animal, il est important de respecter environ 10 minutes par séance et de les répéter au maximum deux à trois fois par jour. En effet, il n’est pas souhaitable de maintenir un niveau d’activité intense pendant des heures au risque d’entraîner votre chat à être plus endurant et infatigable.
Les chats sont des sprinteurs. Il est donc préférable de commencer les séances avec des mouvements et déplacements plus rapides sur de plus grandes distances et de diminuer graduellement l’intensité avant de cesser le jeu. Généralement, un chat démontrera des signes de fatigue qui vous indiqueront la fin imminente de la période de jeu. Un chat couché sur son sternum, en position accroupie sur ses coudes des membres antérieurs et dont les pattes arrière sont allongées sur le côté ou un chat couché sur la hanche est un animal fatigué. Il faut donc bientôt penser à cesser la séance de jeu.
Chat fatigué de jouer
Attention aux chatons et à certains chats plus actifs! S’ils halètent, c’est que le jeu était trop intense ou trop long en terme de durée. N’attendez pas qu’ils soient essoufflés, cessez avant ces signes.


Votre chat aime la diversité

Il existe plusieurs autres façons d’occuper vos félins afin de leur offrir un environnement enrichi dans lequel ils pourront se dépenser autant physiquement que cognitivement. Les bols interactifs, les arbres à chat, l’entraînement ainsi que l’aménagement d’un espace de vie en trois dimensions avec accès aux fenêtres, aux postes d’observation en hauteur et autres sont des éléments à mettre en place afin d’avoir un compagnon équilibré et heureux. L’herbe à chat peut aussi être efficace chez environ 70 % des félins.

Voilà, amusez-vous!


Éduchateur

Daniel Filion


fr.educhateur.com

Occupez votre chat par le jeu!