Nouveau Compagnon

Chien

L’arrivée d'un nouveau chien dans la maison!

Votre décision a été mûrement réfléchie et votre nouveau chien est sur le point d’intégrer votre famille ! Vous venez d'adopter un chien, c'est un grand moment pour lui comme pour vous et nous vous accompagnons pour chaque étape importante de son intégration.

Votre engagement en tant que maître

Quelle que soit sa race, un chien nécessite que l'on s'occupe de lui, y compris le week-end et les vacances. On se doit de :

  • Partager du temps avec lui.
  • Lui prodiguer des soins (hygiènes, alimentaires, vétérinaires).
  • Lui offrir de l'affection.

Voilà les engagements que vous prenez pour toute sa vie !

La nécessité de jouer avec votre chien

Le chien est un être vivant très actif ; ses promenades ne doivent pas consister en de simples « sorties pipi » expédiées le plus rapidement possible ! Si vous ne lui fournissez pas assez de stimulation physique et intellectuelle (dressage, jeux...), vous risquez de voir apparaître plusieurs troubles de comportement ainsi que des problèmes d’obésités.

Nouveau chiot

Comment sociabiliser l'animal

Le chien étant un animal sociable, il a besoin de rencontrer d'autres êtres vivants. Pour cela, il doit se trouver associé à un maximum d’activités familiales : courses, voiture, balade, contact avec la foule... Cela devra être fait dans autant de lieux que possible, là où les chiens sont autorisés.

Il est important de savoir qu’avant l'âge de 4 mois, le chiot doit voir et entendre à peu près tout ce qu'il rencontrera dans sa vie. Cela lui évitera d’être craintif lorsqu’il sera plus âgé. On doit s’assurer de l’exposer à toute sorte de situations mais surtout on s’assure qu’il est confortable et on récompense les bonnes attitudes. 

Éduquer un chien

Avant même l'arrivée de votre nouveau chiot à la maison, songez à son éducation.

  1. Les autorisations

Prévoyez de suivre les règles élémentaires d'éducation en ayant un comportement cohérent en tout temps et n’autorisez pas quelque chose un jour si cette chose sera interdite plus tard.

Il faut être ferme, mais doux, patient et attentif. C'est ainsi que la relation de confiance qui s'établit au fil du temps entre le chien et le maître est préservée.

Avec un chiot, c'est "oui" ou c'est "non". Il n'y a pas de zone grise. Toute permission accordée devient très vite une habitude que vous aurez énormément de difficultés à changer. Le ton de votre voix lors de réprimandes et de commandements doit être constant, et ce, quel que soit le membre de la famille.

  1. La propreté

Dès son arrivée, choisissez l'endroit où il fera ses besoins.

Pour l'intérieur, favorisez un endroit facile d'accès, un peu en retrait, avec un tapis d'entraînement éloigné de ses bols de nourriture.

Pour l'extérieur, il faut être bien attentif aux signes. Votre chien tournera en rond et sentira plusieurs coins de la maison, ce qui vous indiquera qu’il a envie. Il suffira alors de l’emmener à l’extérieur afin qu’il se soulage au bon endroit.

Il sera important de récompenser les bons comportements (alimentaire, verbale ou physique). Évidemment, la patience et la constance sont de mise. S’il s’échappe au mauvais endroit, enlevez les selles rapidement, mais sans qu’il ne vous voie. Cette dernière consigne est très importante pour éviter qu'il ne fasse comme vous et développe un problème de coprophagie (manger ses selles). Nettoyez les dégâts avec un produit approprié, qui ne contient pas d’ammoniac.

  1. La correction

Les premiers mois, le chiot aura tendance à mordre et gruger tout ce qu'il trouve. Ce comportement est normal, car il veut jouer et il perce ses dents de lait. Il vous suffit de lui faire comprendre que ce comportement n'est pas accepté. Aussitôt que vous le prenez sur le fait, dites un NON-ferme pour lui indiquer que c’est un comportement qui est non désirée. Ensuite, offrez-lui immédiatement une alternative et récompensez-le avec une gâterie ou avec la voix des qu’il fait le bon comportement. Évidemment tout ça doit suivre immédiatement la mauvaise action (maximum 3 secondes) sinon elle n’est d’aucune utilité - le chiot ne fera pas le lien entre la mauvaise action et votre réprimande.

  1. Les jouets

Choisissez des jouets sécuritaires, sans morceaux détachables. Plutôt que d’avoir un gros panier rempli de jouet, il est conseillé d’en sortir deux ou trois à la fois et de faire une rotation avec les autres jouets chaque semaine pour maintenir l’intérêt et éviter qu’il ne se tourne sur les objets qui ne lui appartiennent pas.

  1. La cage

La cage doit être son domicile, un endroit agréable et calme et non une punition. Sinon, il prendra très vite la cage en aversion et lors de vos absences, il vous sera difficile de l'installer à l'intérieur de celle-ci.

Vous êtes maintenant le seul responsable de la sécurité de votre chiot. Vous prenez le relais de sa mère et de l'éleveur et c'est vers vous que le chien se tournera pour trouver confiance et protection.

Nouveau chien

Trousseau de départ

Vous êtes complètement heureux et impatients à l’idée de le voir arriver, mais… avez-vous pensé à tout ce dont votre nouveau compagnon a besoin ?

"La liste des essentiels de départ" vous permet de ne rien oublier. De plus, en magasin nos employés seront ravis de vous conseiller !

Mondou vous accompagne dans chacune des étapes de votre projet. 

Accueillez-les avec tout ce dont ils ont besoin :