Santé

Chien

Chat

Protégez votre animal contre les tiques

Les tiques ou, Ixodes scapularis, sont présentes en plus grand nombre sur le territoire Québécois depuis quelques années et posent une menace pour nous comme pour nos animaux. Saviez-vous que ce petit acarien de quelques millimètres seulement peut causer de grands dommages à votre fidèle compagnon si les mesures de préventions et les traitements ne sont pas bien respectés ? Effectivement, les tiques infectées peuvent transmettre plusieurs maladies, dont la maladie de Lyme  (Borrelia burgdorferi).


Où retrouve-t-on les tiques ?

La tique vit dans les forêts et les boisées, mais on la retrouve aussi en ville dans les haies, les buissons, les jardins et les herbes hautes. Elle voyage par le biais d’animaux sauvages, puisque la tique ne vole pas et ne saute pas. Elle attend tout simplement que sa proie passe tout près et elle se laisse tomber pour ensuite s’y attacher fermement.

Où retrouve-t-on les tiques ?

Prévention et traitement

Il existe plusieurs façons de protéger votre animal contre les maladies transmises par les tiques.

D’abord, un vaccin est disponible en plus des différents médicaments antiparasitaires qui peuvent être administrés en prévention. Certains sont offerts sous forme de gouttes à appliquer sur la peau ou bien en comprimés à croquer.

La tique sera alors tuée en entrant en contact avec votre animal ou en se nourrissant de son sang, selon le médicament utilisé, ce qui empêchera la bactérie et passer dans son système.

De plus, il faut prévoir un traitement préventif débutant en avril jusqu’au mois de novembre, vue les températures douces des dernières années. Puisque les tiques sont actives principalement au printemps et à l‘automne, lors des températures oscillantes entre 0 et 20°C, on doit commencer la prévention tôt dans l’année. Parlez-en à votre vétérinaire qui vous conseillera ce qui est préférable pour votre animal.


La piqûre d’une tique

Votre animal s’est fait piquer par une tique, il vous faudra faire preuve de vigilance ! Saviez-vous que sa piqûre est indolore ? Lorsqu’elle pique, elle demeure accrochée à la peau et se nourrit de sang. Elle triplera de taille en quelques heures suite à son repas et deviendra plus facilement visible par la suite.

De plus, il est important de savoir que les pièces buccales de la tique sont enfoncées dans la chair et qu’il y a donc des précautions à prendre pour la retirer. Des pinces en forme de petits crochets sont vendues pour faciliter le retrait de la tique sur votre animal. Voici la procédure très importante à suivre méticuleusement :

  • Insérez le crochet à la base de la tique, à la jonction de la peau de votre animal.
  • Effectuez des rotations de la tique sur elle-même jusqu’à ce qu’elle lâche prise. Attention : ne pas tirer vers le haut puisque les pièces buccales resteraient alors prises dans la peau et pourraient créer une infection (kyste ou abcès).
  • Assurez-vous d’avoir la tique en entier et inspectez la peau de votre animal. Gardez-la dans un pot hermétique au cas où une analyse serait nécessaire.
  • Vous devrez ensuite suivre la plaie tous les jours pour vous assurer d’une bonne guérison.
  • Si la peau autour de la lésion devient plus rouge ou si la plaie enfle, consultez un vétérinaire sans attendre.

Enlever une tique


Les signes et symptômes d’une piqûre de tique

Les signes et symptômes de la maladie de Lyme sont observés seulement chez 5% des animaux infectés, tandis que 95% ne présenteront aucun symptôme ou les présenteront plusieurs mois, voire des années suite au contact de la tique.

Voici les signe et symptômes à retenir :

  • Rougeur et enflure de la peau au site de morsure
  • Fièvre, abattement et anorexie
  • Douleurs musculaires et articulaires, donc difficultés ambulatoires
  • Problèmes cardiaques, neurologiques ou rénaux dans les cas sévères

Si vous observez ces symptômes, consultez un vétérinaire immédiatement.

À savoir

  • La maladie de Lyme ne peut pas être transmise de votre animal à un humain, malgré votre proximité avec lui !
  • Les tiques infectées avec la bactérie peuvent transmettre la maladie si elles demeurent attachées à la peau pendant un minimum de 24 à 48 h.
  • Votre vétérinaire pourra procéder à une prise de sang pour le dépistage de la maladie de Lyme, dépendamment de quand s’est produite la morsure et des antibiotiques pourront être administrés en cas de besoin.

Enfin, pour votre protection personnelle, portez des vêtements avec des manches longues et des pantalons lors de vos escapades et prenez une douche à votre retour pour pouvoir examiner votre corps au complet.

Et pour votre animal, au retour d’une activité extérieure, prenez aussi l’habitude l’observer du bout du nez au bout de la queue ! Vous savez qu’il adorera ces petits massages de toute façon en plus de prévenir de potentiels problèmes !

Virginie Roger

Virginie Roger,

TSAc, CCRP, M.Sc. Kinésiologie

Technicienne en santé animale certifiée,
Certifiée en réadaptation physique canine,
Baccalauréat et Maîtrise en kinésiologie

virginieroger.kinesio@gmail.com

Affrontez les tiques !

Chasse-Insectes pour chiens et chevaux 125ml
14,99 $
Pince à tiques pour animaux
3,59 $
Crochet à tiques  «Tick Twister»
10,99 $