Santé

Chat

Les problèmes urinaires chez le chat

Si votre chat fait soudainement pipi sur votre divan ou dans votre lit, c’est qu’il essaie probablement de vous dire : « Il y a quelque chose qui cloche et j’ai mal! ». Que ce soit une simple infection urinaire, une inflammation de la vessie ou encore un réel blocage des voies urinaires, il faut consulter un vétérinaire sans attendre.
 

Les signes de problèmes urinaires chez votre chat :

  • Il urine à côté de sa litière ou à des endroits inappropriés de la maison : lit, divan, salle de bain, céramique, etc.
  • Il miaule lorsqu’il urine.
  • Il urine de petites quantités souvent, de sorte qu’il ne vide jamais entièrement sa vessie. Il fait des allers et retours dans la litière.
  • Il y a du sang dans son urine ou celle-ci dégage une mauvaise odeur.
  • Il se lèche compulsivement la région uro-génitale.

Chat avec problèmes urinaires

  • Il force dans la litière, mais seulement lorsqu’il urine (attention de ne pas confondre avec la constipation, dans un cas comme dans l’autre, consultez le vétérinaire de façon urgente).

Chat malade

Parmi les signes non spécifiques de problèmes urinaires, vous trouverez un comportement anormal. Votre chat s’isole, il n’aime pas se faire prendre ou manipuler au niveau de l’abdomen, il a moins d’appétit, il est amorphe et il vomit.

S’il est au stade des vomissements, son état est déjà grave et c’est une urgence! Les vomissements apparaissent lorsque la vessie ne peut plus se vidanger. Les déchets normalement expulsés via l’urine passent alors dans le sang et intoxiquent votre compagnon, ce qui lui donne des nausées.

S’il demeure dans cet état, il peut en mourir en moins de 48 heures. Des dommages irréversibles aux reins, des perturbations au niveau des électrolytes sanguins et une rupture de la vessie font partie des dangers mortels reliés aux problèmes urinaires. Et malheureusement, ils sont très fréquents chez les chats.

La formation des cristaux et des pierres dans la vessie

Lorsque le pH de l’urine n’est pas équilibré (trop acide ou trop basique), que l’urine est concentrée ou qu’elle contient une quantité trop abondante de minéraux (calcium, magnésium, ammonium ou phosphate), des cristaux et des pierres peuvent se former.

Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de cristaux urinaires. Une analyse d’urine, des radiographies et une échographie pourront préciser le diagnostic et permettre un traitement adapté.

Les facteurs de risque

  • Le stress! Pourquoi? Puisque le stress amène de l’anxiété et des changements dans son comportement, minou peut demeurer à l’écart, moins manger, aller moins fréquemment à la litière et moins boire.
  • Un surplus de poids, ainsi que le manque d’exercice, favorisent aussi l’apparition des problèmes urinaires.
  • Une consommation d’eau inadéquate : s’il ne boit pas assez, votre chat urinera moins, ce qui peut augmenter la concentration de l’urine et donc la possibilité d’agglomération de minéraux dans la vessie.
  • Une alimentation non équilibrée. Cela modifie le pH urinaire et crée du sable (petits cristaux) dans la vessie qui obstrue l’urètre lors de son passage vers la sortie.
  • Le sexe de votre félin : par rapport aux femelles, les mâles ont un urètre plus long et étroit, ce qui augmente le risque de blocage urinaire.
  • La génétique : certains chats ont des prédispositions aux problèmes urinaires et y sont plus sensibles.
  • Des antécédents de problèmes urinaires : ces félins sont à surveiller de près puisqu’ils sont à risque d’en refaire. Une diète de prescription vétérinaire adaptée devra être utilisée à vie.


La prévention des problèmes urinaires

  • Assurez-vous de vous procurer une nourriture qui a été formulée par des experts en nutrition et santé animale (vétérinaire nutritionniste), afin que celle-ci soit équilibrée pour les réels besoins de l'animal.
  • Assurez-vous de le maintenir à un poids santé en offrant la bonne quantité de nourriture et en l’incitant à faire de l’exercice.
  • Limiter le stress. Comme pour tous les êtres vivants, les chats sont sensibles au stress et tenter de le limiter est un moyen de prévenir la maladie.

  • Entretenir la litière au quotidien aidera aussi à stimuler votre compagnon à l’utiliser. Les chats étant des animaux très propres, certains vont se retenir d’utiliser une litière sale. On s’assure d’avoir une grande litière sans couvercle. Si on a plusieurs chats, on aura au moins une litière de plus que le nombre de chats.
  • Augmenter la prise d’eau (changer l’eau fréquemment, ajouter des bols, des fontaines, etc.) accroîtra le nombre de vidanges de vessie par jour.

Chat dans sa litière

En résumé, souvenez-vous que si vous avez des inquiétudes ou des doutes, une petite visite chez votre médecin vétérinaire est toujours justifiée, surtout dans les cas de problèmes urinaires.


Virginie Roger, TSAc, CCRP, M.Sc. Kinésiologie

Virginie Roger, TSAc, CCRP, M.Sc. Kinésiologie


Technicienne en santé animale certifiée,
Certifiée en réadaptation physique canine,
Baccalauréat et Maîtrise en kinésiologie


virginieroger.kinesio@gmail.com

Pour vous aider à prévenir les problèmes urinaires: