La chaleur et les chats : comment les aider

La chaleur et les chats : comment les aider

Publié Juin 29, 2020.
Karine Gélinas
educhateur.com

L'été arrive à grands pas et avec lui, la chaleur et les canicules inévitables. Certains s'en réjouissent, d'autres l'appréhendent, mais qu'en est-il de nos chats? Les félins domestiques ont pour origine un environnement désertique, on pourrait donc penser qu'ils sont immunisés contre la chaleur et ses effets néfastes. Or, ils restent tout de même à risque de développer un coup de chaleur s'ils sont privés de moyens d'abaisser leur température corporelle.

Comment les chats gèrent-ils les chaudes journées d'été?

Qui n'a jamais vu un chat paresseusement étendu de tout son long sur le sol ou sur le bord d'une fenêtre, dans un rayon de soleil, à faire la sieste? Les chats, naturellement, dorment ou sont très calmes au moment le plus chaud de la journée. Ils économisent leur énergie au lieu de la dépenser. De cette façon, leur température corporelle n'augmente pas aussi vite qu'ils s'activent.

La chaleur et les chats : comment les aider

Lorsqu'il fait très chaud, les minous cherchent les surfaces plus fraîches. Voilà pourquoi on les retrouve souvent couchés au beau milieu de la cuisine, de la salle de bain sur la céramique ou sur le ciment ainsi que dans les zones d'ombre. On remarque aussi qu'ils se déplacent petit à petit au fur et à mesure que la surface sous eux devient moins confortable, ou encore que l'ombrage change avec le déplacement du soleil au cours de la journée. Certains chats adorent le bain qui diffuse la chaleur plus efficacement.

La plupart des chats ont une fourrure qui varie selon les saisons, et cette acclimatation aux températures leur est bénéfique. L'été, la fourrure est moins pourvue en sous-poils et plus adaptée aux températures chaudes. Ce pelage les aide dans la régulation de leur température interne en leur servant d'isolant. Les chats ne suent pas que des coussinets, ce qui n'est pas très efficace pour réduire leur température corporelle. Ils entretienent donc soigneusement leur fourrure en période de températures chaudes comme le peu de salive qu'ils déposent en se léchant, lorsqu'elle s'évapore, aide à donner la température en ur a surface etfortc.

Finalement, un chat qui a chaud a donc plus soif. Il boit donc beaucoup plus que lors d'une journée plus fraîche. Ce comportement est essentiel pour limiter les effets néfastes de la chaleur. Le chat n'est cependant pas un grand buveur de nature ni un buveur efficace, si l'on peut dire. Dans la nature, il prend la plus grande partie de son eau dans sa nourriture. Dans nos maisons, où l'on nourrit souvent les chats avec des croquettes sèches, il a donc besoin qu'on porte une énorme attention à sa consommation d'eau.

La chaleur et les chats : comment les aider

Que puis-je faire pour aider mon chat à lutter contre la chaleur ?

La première a choisi de faire est d'offrir au chat de nombreuses sources d'eau fraîche facilement accessibles. Si notre maison possède plusieurs niveaux, on devrait retrouver au minimum un bol d'eau par étage. On peut y ajouter quelques glaçons pour que l'eau reste fraîche plus longtemps. Les  fontaines d'eau  pour animaux sont aussi très efficaces et appréciées.

La  nourriture en conserve  contient cinq fois plus d'eau que la sèche. Les vétérinaires recommandent en effet de nourrir les chats exclusifs avec ce type de nourriture de bonne qualité. Ce n'est souvent pas possible, pour mille et une raisons, mais elle peut grandement aider un minou mauvais buveur en période de canicule. Et rien n'empêche d'en faire des sucettes glacées au goût apprécié par les chats !

Ensuite, il faut offrir plusieurs endroits ombragés et frais à notre chat. Voici quelques trucs à adopter :

  • Fermer les rideaux des pièces exposées au soleil pour limiter l'entrée de la chaleur dans la maison.
  • Faire circulaire l'air dans la maison ou dans une pièce au moyen d'un ventilateur au niveau du sol, placé stratégiquement, pour ainsi la rendre plus confortable pour notre chat.
  • Laisser une fenêtre entre-ouverte pour permettre un courant d'air. Idéalement, cette fenêtre devrait être non exposée au soleil et dotée d'une moustiquaire.
  • Éviter d'éteindre complètement l'air climatisé, si on s'absente. Si on souhaite économiser de l'énergie, on peut alors la régler sur une température moins froide, sans l'arrêter complètement.
  • Créer un petit bloc réfrigérant sécuritaire avec une bouteille d'eau qu'on aura placée au congélateur, la veille. On prendra soin de l'emballer dans une couverture ou une taie d'oreiller, puis de le placer près d'un endroit de repos favori du chat. Les blocs réfrigérants commerciaux sont à proscrire puisqu'ils contiennent des ingrédients potentiellement toxiques pour les chats.
  • Éviter d'enfermer un chat dans une pièce très ensoleillée ou peu ventilée.

Une recommandation à laquelle on ne pense pas vraiment est de  brosser  notre chat. Une fourrure bien entretenue permet une bonne isolation contre la chaleur extérieure. En brossant régulièrement notre minou, on l'aide à enlever les poils morts, à éviter les nœuds et on limite les boules de poils qu'il pourrait développer en se toilettant lui-même. Habituer notre chat dès son jeune âge au brossage du poil, même pour les chats à poil court, prend tout son sens ici.

La chaleur et les chats : comment les aider

Comme il est plus facile de vérifier l'environnement intérieur, il est déconseillé de laisser sortir notre chat lors du canicule. S'il s'avère impossible de le garder à l'intérieur, on lui laisse l'eau fraîche à disposition et on lui aménage plusieurs zones ombragées où il pourra se cacher du soleil.

De plus, il ne faut JAMAIS laisser un chat dans une voiture l'été, même si la fenêtre est entre-ouverte ! Des tests ont démontré que, par une journée ensoleillée de 22 °C, la température à l'intérieur d'une voiture stationnée au soleil avec une fenêtre entre-ouverte peut grimper jusqu'à 46 °C en 1 h. Lors d'un autre test, la température interne d'une voiture stationnée au soleil par une belle journée de 26-27 °C a été enregistrée. Après 10 minutes, la température avait augmenté d'environ 10 degrés et, après 1 h, elle était rétablie à 50 °C. Toutes ces études et bien d'autres présentent le danger de laisser un animal dans la voiture, même pour une courte période.

Et si mon chat souffrait d'un coup de chaleur ?

Un coup de chaleur survient lorsque l'animal n'est plus capable de réduire sa température corporelle à un niveau normal, par lui-même. Si la condition n'est pas traitée, elle peut rapidement dégénérer et entraîner la mort.

Les signes d'un coup de chaleur chez le chat ressemblent beaucoup à ceux du chien. Sans ordre, le chat peut :

  • haleter rapidement
  • saliver
  • sembler anxieux ou désorienté
  • être faible
  • présenter des muqueuses (gencives, langue, etc.) très rouges OU très pâles
  • vomir ou avoir de l'empêcher
  • convulsif
  • devenir comateux
  • mourir

Si un chat présente l'un ou plusieurs de ces signes en période de grosses chaleurs, il faut appeler immédiatement son vétérinaire. La situation pourrait nécessiter des soins d'urgence afin d'abaisser la température corporelle du félin dans les limites de la normale.

La chaleur et les chats : comment les aider

Comme chez l'humain, certains chats sont moins tolérants à la chaleur et sont donc plus à risques de développer un  coup de chaleur. Ces individus exécutent une attention encore plus importante et une prévention encore plus assidue. On pense bien sûr aux chats âgés, aux chatons, aux chats malades, aux chats avec des antécédents cardiaques ou respiratoires, mais aussi aux chats gestantes et allaitantes et aux minous obèses. De plus, il ne faut pas oublier certaines races, qui par leur conformation peinent à évacuer la chaleur. Ainsi, les races brachycéphales, comme le  persan, ont souvent plus de difficultés à respirer ou haleter et donc plus de la chaleur.

En conclusion, protéger notre chat de la chaleur et de ses effets néfastes devrait faire partie de nos responsabilités pendant l'été. Il faut simplement se rappeler que, si nous sommes incommodés par la température ambiante, notre chat l'est, lui aussi!

 

 

Pour un maximum de confort :